DIY, CREATION, BRODERIE ... ET SI FAIRE SOI-MEME N'ETAIT PAS SI SORCIER?

 
 
Le DIY, qui se traduit par «Do It Yourself», signifie quelque chose à faire soi-même. Ce mouvement DIY a pour but de nous inciter à créer des objets de la vie courante, ou bien-même de la décoration, customisation, en toute autonomie et de façon artisanale.

 

 

Photo credit: <a href="https://visualhunt.co/a3/c468dc10">saxarocks</a> on <a href="https://visualhunt.com/re5/771eb603">Visual Hunt</a> / <a href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/"> CC BY-NC-SA</a>

 

Mais d'ou vient le DIY? Quel est son histoire?

Le DIY apparaît au tout début du 20ème siècle, en Amérique du Nord, grâce à des revues dans lesquelles le lecteur peut actualiser et conserver ses connaissances techniques, ainsi que ses pratiques.

Mais c'est surtout à partir des années 70's, et toujours en Amérique du Nord, que le mouvement s'est progressivement développé, notamment auprès des plus jeunes.

 

 

Depuis 2007, le mouvement du DIY ne cesse d’augmenter, s’élargissant à toutes les catégories de la population. On peut ainsi retrouver des multitudes de livres à propos d’astuces de DIY, mais aussi de nombreux blogs, ou chaînes Youtube qui en proposent.

 

 LA BRODERIE, UN ART ACCESSIBLE

 

La broderie est un art de décoration, qui consiste à embellir un tissu en y ajoutant des motifs, qu’ils soient plats, en relief, parfois accompagnés de perles ou encore de paillettes...
 
Bien que la broderie peut désormais être réalisée de façon industrielle, ou bien à la machine, elle peut tout aussi bien être réalisée à la main, à la mode du DIY !
Vous pouvez personnaliser vous-mêmes vos vêtements, accessoires, que ce soit pour vous ou bien même pour offrir. 
 

 

Elle offre une multitude de possibilités de par les différentes couleurs de fils que vous pouvez choisir, si vous décidez de rajouter des paillettes, perles ou autre accessoires, mais aussi selon les différents points très variés qu’il est possible de réaliser. En voici quelques-uns:

 

 

1. LE POINT TIGE

 

 

2. LE POINT BOUCLETTE

3. LE POINT DE NOEUD

 

4. LE POINT DE CROIX

5. LE POINT DE CHAINETTE

6. LE POINT ARRIERE

  

Le point arrière est l'un des plus simple à réaliser en plus de permettre de faire des courbes pour les différentes lettres, ainsi que les différents styles d’écriture. Ce point nous permet également d’avoir un rendu lisse et uniforme, aussi bien sur l’endroit (au dessus) que sur l’envers (en dessous). 
 
Le point arrière est un point qui se réalise de droite à gauche. Il s’agit de piquer sur l’envers du tissu, au niveau du point B, et de le repiquer sur l’endroit du tissu, au niveau du point A, comme illustré sur les photos.
 
 
 

 

ET SI ON SE LANCAIT ?

Maintenant que vous savez tout sur la broderie, vous n'avez plus qu'à suivre ce tuto en vidéo qui vous guidera pas à pas vers la personnalisation d'une joli sortie de bain pour bébé, ou tout autre accessoire à offrir ou tout simplement pour gâter votre bout'chou!
A vous de jouer !
 
 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés